J4 : Coyote Buttes South (Paw Hole) / Johnson Canyon Road

Snow Canyon SP - Red CLiffs NCA - Kolob Canyons(2)

Dimanche 9 Avril 2017

j4

5h. Comme d’habitude, je suis réveillée. J’en profite pour faire une des choses que j’adore dans ce BNB : me faire couler un café (un vrai !) et attendre gentiment que le soleil se lève sur les Red Rocks. Comme la maison a beaucoup de fenêtres et une terrasse, on ne peut rien louper de ce spectacle ! Qu’est-ce que ça m’avait manqué !DCIM102GOPRO

8h : Direction le Visitor Center de Kanab pour récupérer mon permis pour « Coyote Buttes South » que j’ai obtenu sur le net le 1er Janvier.P1070226

Rappel : 20 permis sont disponibles par jour. 10 sur le net 3 mois avant, sur le principe du 1er arrivé, 1er servi ! Et 10 permis sont disponibles au Visitor Center la veille du jour souhaité. La loterie se fait après la loterie pour « The Wave ».

Lorsque j’arrive au Visitor Center, je suis surprise de voir déjà une 30aine de personnes attendre pour la loterie de « The Wave » qui ne débute qu’à 9h précises. Je réclame le permis que je n’ai jamais reçu par la poste. Normal : il est toujours là et m’attend sagement ! J’avoue être bien contente de ne pas avoir à faire la loterie de « The Wave » chaque jour, quel gain de temps et de stress !

Me voici donc sur ma 89. Quel plaisir d’y rouler !!!

Je suis rapidement à la « House Rock Valley Road ». P1070366

Les conditions pour rouler sur la piste sont tops. Je dépasse « Wire Pass Trailhead » où j’avais prévu de me rendre ce matin afin d’arpenter un bout de « Buckskin Gulch ». Malheureusement, le ranger m’a dit que l’état du Slot Canyon à cause des dernières pluies n’était pas optimum (beaucoup de boue etc…). C’est donc pour cela que j’ai décidé de faire « Paw Hole » dans « Coyote Buttes South ce matin au lieu de l’après-midi.

La piste est en mauvaise état après le parking de « Wire Pass ». Je croise les doigts pour ne pas crever ! Je suis désormais en Arizona.

Je me gare en haut d’une butte, notée sur le GPS de randonnée. La randonnée dans le Wilderness va commencer de là. P1070349

D’ordinaire, ceux qui n’ont pas de 4WD commencent la marche depuis « Lone Tree Trailhead », mais pour ma part, je vais tester un nouveau chemin, en commençant un peu avant le lieu dit « Coyote Spring« . J’avoue, l’idée n’est pas de moi, mais de Philippe Schuler (qui a contribué à l’écriture des livres « Photographing the Southwest »). Sur ce coup-là, j’ai donc été coachée et j’ai suivi les instructions que l’on m’a données, pour ma plus grande joie !

GPS à la main, beaucoup d’eau (il fait déjà très chaud et il est à peine 10h), j’entame mon parcours. Il y une clôture à franchir et je me retrouve dans une sorte de grand wash. 2eme barrière avec barbelés, je réussis à trouver un endroit où me faufiler.P1070227

Bien sûr, aucun chemin : j’ai seulement 3 points GPS pour me repérer. Lorsque j’ai préparé cette rando (et j’en ai passé du temps à étudier le chemin sur Google Earth), j’ai noté quelques endroits, dont ce fameux wash. Même s’il conduit plus ou moins à destination, le mieux est de ne pas le suivre complètement pour éviter de rallonger le chemin et parce que celui-ci n’est pas net à un moment.P1070231

Me voilà donc au milieu des broussailles. Je tombe face à des vaches qui me font comprendre que je ne suis pas la bienvenue ici. Je bifurque un peu, histoire de prendre de la hauteur. C’est assez sablonneux, pas d’ombre, et ma foi : pas grand-chose pour se repérer. Au loin, je vois le propriétaire du ranch à côté duquel je suis passée, suivi de son troupeau de vaches. J’espère secrètement qu’il ne m’a pas vue car je ne sais pas de trop si je suis sur sa propriété ou pas. En même temps, j’ai un pull rose fushia…

En contre-bas, je vois le wash. Je décide de le suivre même si ce n’était pas le plan du début. J’ai passé mon premier « check point » et je sais que je suis dans la bonne direction. Pourtant, je ne suis pas rassurée. Il y a des traces d’animaux un peu partout et je ne sais pas ce qui est en train de m’observer au loin…

J’avance, toujours dans le wash, en le coupant de temps en temps. Le paysage n’est pas le plus beau que j’ai connu. Au final​, je me retrouve bloquée face à un gros tas de pierres. Impossible de le contourner. Seule solution : grimper la pente sur le côté. Mais c’est quand même bien raide! Je reviens un peu sur mes pas pour trouver un meilleur passage et je me décide à grimper.

C’est très pentu et la terre se désintègre sous mes pieds. Quand je veux m’agripper à des arbres : ils se déracinent. Mode à 4 pattes activé ! Après de nombreux arrêts, j’arrive enfin sur la crête ! Je suis trempée mais avec le vent, je n’ose pas enlever mon pull. Les cuisses et les mollets ont souffert et je commence un peu à perdre courage. Je continue malgré tout d’avancer en ayant pour but de ne plus redescendre. Je longe donc « par le haut » et je vois « enfin » la zone de « Paw Hole ». Seul problème, entre elle et moi : comme un gros ravin. Je ne sais pas si je dois descendre et si je pourrais remonter ensuite. En même temps, de là où je suis, je crois que c’est ma seule solution.P1070229

Prudemment, je redescends les pierres et j’arrive en bas où il y a un banc de sable immaculé. Je me demande si quelqu’un est déjà venu ici…

P1070237

Petite dédicace à mes enfants dans le sable

Il faut maintenant trouver un passage pour monter de l’autre côté. C’est reparti pour une escalade dans le sable, au milieu des broussailles. Et plus je grimpe et plus je me dis que je n’arriverai pas à faire le chemin du retour. J’en suis limite à me dire, voire même à espérer, que quelqu’un sera là-bas à mon arrivée et pourra me ramener en voiture !

Dernière ligne droite : Paw Hole est tout proche !P1070233

Je vais directement à la section « Sunset Buttes » qui m’avait tapée à l’œil sur les photos.

Et la récompense vaut bien l’effort. C’est juste fabuleux ! Les buttes sont de toutes les couleurs : orange, jaune, rose… Ici et là, des vagues, des plis incroyables dans la pierre… Je vagabonde un peu partout, ne voulant rien louper !

Voici une petite visite :

Je finis par trouver un bon spot pour le repas avec une vue sur les Vermillion Cliffs et au fond la « House Rock Valley Road ». Pas de voiture par contre, je suis bien seule ici !

J’explore encore pas mal d’endroits. Mais je n’ai pas le courage d’aller à l’autre partie de « Paw Hole » un peu plus loin. Les buttes me paraissent plus ternes et je veux garder des forces pour le retour.

Cet endroit est vraiment une très belle découverte. Je refais un tour avant de le quitter à regrets. C’est reparti, direction le Wilderness :P1070341

Pour le retour, j’ai idée de ne pas prendre le même chemin qu’à l’aller. Le but : rester le plus possible en hauteur pour éviter les « montées » et « descentes ». Il faut tout de même que je repasse par la section « banc de sable » où j’entends un bruit très peu rassurant. Je tombe d’ailleurs face à une grosse tanière, remplie de bois, de feuilles etc.… Et je n’ose pas regarder si quelque chose s’y cache. J’accélère un peu la cadence…

C’est marrant, au fur et à mesure que j’écris, je refais tout le chemin dans ma tête. Je me rappelle les grimpettes sur les roches, les arbres sur le chemin etc… tout est encore si frais que j’ai l’impression que c’était il y a quelques jours à peine…

Me voilà au dessus et je voudrais essayer de contourner le wash par la droite, pour rester toujours en hauteur et du bon côté. Je n’aurai plus à traverser. Je m’engage donc sur la droite, je grimpe quelques cailloux et bingo : je me retrouve de l’autre côté du tas de cailloux qui bloquaient le passage, sans avoir eu à redescendre. Je décide désormais d’aller tout droit, toujours tout droit, en pointant les coordonnées de ma voiture.P1070348

Ça descend tout doucement, la marche est plus agréable, même s’il y a pas mal de sable. Et au final, soulagement : j’aperçois le ranch « point de repère » au loin ! Je bifurque un peu et me voici face à la barrière de barbelés. Je cherche un passage et je trouve vite un endroit « en cuvette » pour ramper en dessous (habits blancs, s’abstenir !). Je continue à longer par le haut et me retrouve à la seconde barrière à escalader. Il ne me reste plus qu’à retrouver ma voiture ! Je la vois au loin, avec un 4×4 que j’avais vu sur le parking de Wire Pass à l’aller, juste à côté. Ils doivent se demander où je suis passée !P1070346

Lorsque j’arrive à ma voiture, ils ne sont plus là. Et moi, ben je pleure d’émotions ! Je l’ai fait ! Ma première randonnée avec seulement le GPS pour compagnon. Je ne me suis pas perdue et je me sens plutôt bien à l’arrivée. Merci au tube de gel sucré que ma maman m’a donné avant de partir qui m’a redonné un coup de fouet énorme !

Au final, je me rends compte en prenant quelques photos, que « Paw Hole » était visible depuis ma voiture ! Je ne l’avais même pas remarqué !

J’ai donc mis environ 4h (exploration et pause comprises) pour 11km de marche.

P1070357

On voit bien les Buttes sur cette photo, qui paraissent si proches et pourtant…

Petite pause dans la voiture. Pas de bruit à part le vent. Sentiment d’accomplissement qui va bien. Je suis heureuse !

Sur le chemin du retour, je m’arrête pour voir des pétroglyphes à « The Maze Panel ». Il faut se garer sur le côté de la piste (36°59’10.0″N 112°02’02.0″W), grimper un peu puis traverser un champ de broussailles en direction de 36°59’06.0″N 112°01’34.0″W . Sans les coordonnées GPS, je ne suis pas sûre que je les aurai trouvés. Il y a un groupe de 4 personnes qui en reviennent. Ça me donne une idée précise de l’endroit, car au loin : on ne les voit pas.

P1070215 - Copie

Début du chemin pour arriver à « The Maze Panel »

Arrivée sur place, les pétroglyphes sont superbes, témoins de la vie qui s’agitait auparavant. Ils dominent cette petite vallée et je pense que l’endroit a été bien choisi ! P1070376Je m’assois donc et je pense être restée quasi 1h ici, les yeux fermés, à écouter le silence et parfois le vent. C’est marrant car je l’entendais mais je ne le sentais pas. Comme si les esprits de ceux qui avaient dessiné sur ces murs étaient toujours là…

P1070373

Vue depuis « The Maze Panel »

17h : je reprends la route. Je franchis le panneau « Grand Staircase Escalante NM ». J’ai d’ailleurs encore un peu de mal à trouver les limites entre le Grand Staircase et le Vermillion Cliffs !

P1070380

A la frontière Arizona / Utah

J’emprunte la « Johnson Canyon Road ». Direction un endroit à nouveau conseillé par Philippe ! P1070385

Elle est bien bitumée, aucun souci. Je passe à nouveau la pancarte « Grand Staircase Escalante NM » et au loin, on voit bien les paysages typiques de cet endroit que j’adore. Sur le chemin, je vois aussi des bâtiments abandonnés et je me promets de m’y arrêter au retour.

Le plan est d’aller explorer un endroit encore peu connu. Je me gare sur le côté de la route. La zone est bien visible.P1070388

Il faut ensuite traverser des broussailles assez hautes (pantalon conseillé) et trouver un petit chemin pour descendre dans le ravin. Un petit wash à traverser et on remonte de l’autre côté comme on peut. Petite barrière en barbelés bien rouillés et c’est un petit chemin pour les vaches qui m’amène rapidement à l’endroit désiré.

Du sable bien blanc m’accueille et l’endroit se révèle être une vraie pépite ! Je commence par l’extrémité droite pour ne rien louper.P1070406 Le jaune ici est spectaculaire et avec le soleil qui descend, c’est incroyable. P1070398

Je déambule un peu partout, un petit hoodoo ici, une pyramide par là : vraiment une belle découverte !P1070403P1070402P1070420

D’autres photos pour le plaisir :

Si le soleil ne commençait pas à descendre si vite, et si mes jambes ne commençaient pas à fatiguer, j’aurai bien tenté une petites escalade là-haut :P1070430Mais il vaut mieux être prudente. A refaire donc 🙂

Au retour, je m’arrête vers les vieux bâtiments en bois, qui sont en fait des anciens décors de cinéma.P1070437P1070443

Un troupeau de biches se balade sous le soleil couchant. Une bien belle route que je me suis promis d’explorer un peu mieux la prochaine fois (si on la suit entièrement, on arrive ensuite vers Cannonville, sur la Scenic Byway 12).

Quand je rentre au BNB, Celeste est contente de me voir : je lui avais demandé de surveiller mon retour au cas où je me perdrai ! Mais je suis bien là, épuisée mais heureuse !

Ce soir, c’est bien calme au BNB. Un petit repas vite fait et vite au lit !

A suivre !

Vous avez aimé ce journal de bord, ou ce blog ? N’hésitez pas à voter pour au concours de la nuit des blogs en cliquant ici ! Merci à vous !!Sans titre

Retour à l’Accueillogo-net

 

Publicités

6 réflexions sur “J4 : Coyote Buttes South (Paw Hole) / Johnson Canyon Road

  1. Wouah !!! J’adore ton récit. Je voudrais repartir l’année prochaine pour explorer des endroits moins fréquentés (refaire en gros le même trajet que l’année dernière mais ne pas refaire les « immanquables » du 1er road trip). Mais je n’arrive pas à convaincre ma fidèle acolyte. Le rêve serait de pouvoir y retourner régulièrement et découvrir le wilderness, comme toi (c’est beau de rêver).

    Par contre, à ta place, j’aurais été angoissée jusqu’au retour à la voiture. A tel point que je n’aurais sans doute pas profité de la beauté de Paw Hole.

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup 🙂
      Non, je n’étais pas angoissée car j’avais suffisamment « travaillé » ma randonnée avant et je savais un peu près comment ralier tel ou tel endroit. Et avec le GPS de rando, c’est quand même assez simple de se repérer. J’ai l’habtude de visualiser mes randonnées sur « Google Earth » : je repère des endroits et ça m’aide bien une fois sur place ! Le Wilderness, je ne peux que te le conseiller 😉

      J'aime

  2. Bonjour,

    Magnifique recit.

    La rando vers Paw Hole en dehors de tout sentier fait vraiment envie.

    Par ailleurs, j’aimerai rejoindre la zone de sandstone sur la johnson road la semaine prochaine.
    J’ai beau essayer de froncer les yeux sur google earth pour deviner sa location, je n’y arrive pas. Est ce que vous auriez les coordonnees GPS du lieu meme aproximatives pour me donner un coup de main ?

    D’avance merci !
    Bien amicalement,

    Floran

    J'aime

  3. Pingback: J7 : Waterhole Canyon / Spencer Trail / Golden Wall | Complètement à l'ouest

  4. Pingback: J9 : White Domes | Complètement à l'ouest

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s